Comcast en passe d’ètre condamné par la FCC.

Les régulateurs fédéraux s’apprêtent à annoncer cette semaine que l’opérateur Comcast a injustement ralenti le débit de certains de ses internautes, une victoire pour les groupes de consommateurs ainsi que pour les sociétés high-tech militant pour un trafic web libre de toute interférence.

La Commission Fédérale des Communications (FCC) statuera contre le câble-opérateur américain pour violation de la politique fédérale en ayant empêché certains internautes de partager leurs vidéos via des services de partage de fichiers tels que BitTorrent, selon un des officiels de la Commission.
La société a reconnu a reconnu avoir eu recours à de tels agissements qualifiés de nécessaires afin d’empêcher les utilisateurs les plus actifs de surcharger le réseau.

La décision, attendue Vendredi, créerait un un important précédent dans la bataille interminable menée contre les câbles-opérateurs et ce à quoi ceux-ci sont
prèts pour dégager toujours plus de chiffre grâce à leur réseau. Les câbles-opérateurs américains expérimentent ainsi de nouvelles méthodes de tarification permettant de lutter contre les internautes utilisant trop de bande passante. Parmi ces expérimentations, figure la méthode « Internet metering » consistant à mettre à contribution l’internaute si le débit utilisé par celui-ci s’avère supérieur à celui auquel il a souscrit.

La décision de la FCC sera probablement portée au tribunal; si celui-ci donne raison à l’organisme, cela donnerait alors le droit à celui-ci de jouer les « policiers en ligne » et de s’assurer que les FAI n’interfèrent pas avec la vitesse du trafic. Les membres du FCC se sentent de plus en plus concernés par le problème, les internautes américains visionnant de plus en plus de vidéos postées sur le net, ce qui nécessite une grande quantité de bande passante.

Vendredi, la majorité des cinq commissaires de la FCC ont voté en faveur de la culpabilité de Comcast, pour avoir violé la politique fédérale en ralentissant le trafic Web. Le président de la FCC, Kevin Martin a affirmé dans un communiqué qu’il estimait important que tous les internautes bénéficient d’un « accès à Internet sans entraves ».

La FCC exigera de Comcast la fin des blocages et des ralentissements du trafic ainsi que la révélation de ces pratiques à ses clients. Comcast a déjà réalisé la majorités des demandes de la commission et ne recevra aucune amende. Mais l’enquête de celle-ci a refroidi d’autres fournisseurs quant à leurs pratiques destinées à réaliser d’avantage de chiffre d’affaires, pratiques telles que la fourniture de services plus rapides pour leurs partenaires commerciaux.
L’action de la FCC découle d’une plainte déposée en Novembre dernier et accusant Comcast d’empêcher les souscripteurs d’utiliser certains services de partage de fichiers.

Comcast a alors déclaré qu’il était nécessaire d’agir contre le pourcentage de ses clients partageant des fichiers de grande taille sur le réseau peer-to-peer, ces agissements utilisant une quantité disproportionnée de bande passante.

« Nous continuons d’affirmer que la gestion de notre réseau a été raisonnable, entièrement compatible avec les pratiques des autres fournisseurs et que nous n’avons pas bloqué l’accès à des sites et à quelque application qu’il soit , y compris les services de peer-to-peer » a déclaré une porte-parole de Comcast.

Publicités
Cet article a été publié dans Etats-Unis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s