SMP-EGF

Société française, créée depuis plus de 10 ans, située près du Marais à Paris dans le 4 ème arrondissement, la SMP a pour activité l’achat et la vente de métaux précieux (Or, Argent, Platine, Palladium) sous toutes formes et quantités aux particuliers et aux professionnels.
Site web:
http://www.smp-egf.com/

Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Comment vendre votre or avec CVA Direct – Questions fréquentes

QUEL TYPE D’OBJETS EN OR PUIS-JE VENDRE?

or a vendre

Tous sans exception, en tenant compte des deux informations suivantes:

Nous évaluons et vous payons les bijoux selon leur poids d’or et le cours de l’or; les bijoux sont ensuite fondus. Nous ne prenons pas en compte la valeur spéculative de ce que vous nous envoyez. Il convient aussi de prendre en considération que nous n’acceptons ni les gemmes ni les pierres précieuses ; nous vous recommandons donc de les démonter avant d’envoyer les articles en or. Seuls les diamants et les brillants sont acceptés et ils seront évalués comme diamants bruts indifféremment de la taille de la pierre. Les évaluations des articles comportant des diamants et des brillants nécessiteront davantage de temps.

POURQUOI DOIS-JE SIGNER UN CONTRAT D’ACHAT-VENTE?

Pour votre sécurité et conformément à la législation. Ce contrat stipule essentiellement votre déclaration de propriétaire du bijou et il contient des explications sur vos droits et des informations sur le mode de fonctionnement.

POURQUOI EXIGEZ-VOUS LA PHOTOCOPIE D’UNE PIÈCE D’IDENTITÉ ET QUEL TYPE DE PIÈCE D’IDENTITÉ ACCEPTEZ VOUS? Pourquoi exigez. VOUS UN JUSTIFICATIF DE DOMICILE?

Pour votre sécurité et conformément à la loi. Cela nous permet de nous assurer que l’argent sera effectivement envoyé à votre attention. Nous acceptons la Carte Nationale d’Identité, le Passeport ou la Carte de Séjour. Nous exigeons un justificatif de domicile également pour votre sécurité et pour vous assurer que l’argent sera versé à votre attention. Dans le cadre de la législation pour la lutte contre les vols et le recel, nous vous demandons une copie d’une pièce d’identité et un justificatif de domicile. Tous les lots sont photographiés puis enregistrés dans une base de données accessible par les services de Police.

COMMENT MES BIJOUX VONT-ILS VOUS PARVENIR ? MON COLIS EST-IL ASSURE?

Sur votre demande, nous vous avons fait parvenir un « Pack CVA Direct» dans lequel figure la marche à suivre pour préparer votre envoi. Une fois votre pack complété, vous contacterez notre Service Clients au 0800 400 121 (Appel GRATUIT d’un poste fixe) pour convenir ensemble d’un rendez vous pour la prise en charge du colis (par un transporteur aux frais de CVA Direct). Le colis est assuré, aux frais de CVA Direct, pour un montant forfaitaire de 500 euros (perte ou vol).

COMMENT VÉRIFIER SI LE CENTRE D’ÉVALUATION A REÇU MES BIJOUX?

En consultant le Suivi de votre envoi en utilisant le lien suivant :www.fedex.com, onglet « suivi » ou par téléphone au 0820.123.800 (0.12€ la minute) Vous devrez dans tous les cas vous munir du numéro de suivi qui figure sur le bordereau d’expédition FedEx (numéro à 12 chiffres).

CVA Direct est le numéro 1 d’achat or en France. Vendez votre Or au meilleur prix.

QUAND VAIS-JE RECEVOIR L’ARGENT SUR MON COMPTE EN BANQUE?

CVA Direct s’engage à effectuer un virement sur votre compte dans un délai de 24 heures suivant l’évaluation de vos bijoux (sauf circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure).
Pour respecter ce délai, votre colis doit être complet avec le contrat rempli et signé et accompagné de tous les documents nécessaires. L’argent apparaîtra sur votre compte en fonction des délais d’encaissement de votre banque.

QUE PUIS-JE FAIRE SI JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC LE MONTANT REÇU? QUEL EST LE DÉLAI DE RÉCLAMATION?

Appelez notre Service Clients au 0800 400 121 (Appel GRATUIT d’un poste fixe) . Ce service vous informera du détail de l’évaluation de vos différents bijoux. Si vous désapprouvez l’évaluation de l’un de vos bijoux en or, il vous suffira de nous reverser l’argent et nous vous renverrons le bijou correspondant (dans un délai de trente (30) jours à compter de la date de votre demande). Vous disposez de 10 jours à compter de la date de paiement. Ce délai échu, nous procéderons à la fonte des bijoux.
Vous pouvez récupérer tous les bijoux en or ou uniquement ceux que vous désignerez. Vous n’aurez en aucun cas à justifier votre décision. Le retour des bijoux en or se fait aux frais de CVA Direct.

Pour les bijoux ne contenant pas d’or, une somme forfaitaire de vingt (20) euros devra être acquittée.

DE QUELLE COULEUR L’OR PEUT-IL ÊTRE?

Selon l’alliage qu’il contient, il peut être:
JAUNE. Pour 1 000 g d’alliage, il contient 750 g d’or fin, 125 g d’argent fin et 125 g de cuivre.
ROUGE. Pour 1 000 g d’alliage, il contient 750 g d’or fin et 250 g de cuivre.
ROSE. Pour 1 000 g d’alliage, il contient 750 g d’or fin, 50 g d’argent fin et 200 g de cuivre.;
BLANC. Pour 1 000 g d’alliage, il contient 750 g d’or fin et 100 à 160 g de palladium. Le reste étant de l’argent fin.
GRIS. Pour 1 000 g d’alliage, il contient 750 g d’or fin et environ 150 g de nickel. Le reste étant du cuivre.
VERT. Pour 1 000 g d’alliage, il contient 750 g d’or fin et 250 g d’argent.

Source: gold.blog50.com

QU’EST-CE QUE LES CARATS?

Les carats indiquent la pureté de l’or, c’est-à-dire le pourcentage (%) de la teneur en or pur:

24K = 100 % or pur
22K = 91,6 % Appelé ‘or de musée’
21K = 87,5 % Pays arabes
18K = 75 % Bijouterie de qualité
14K = 58,33 % Bijouterie du commerce
12K = 50 % Bijouterie de qualité inférieure
10K = 41,66 %

Publié dans Or | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Le plus vaste chantier paysager d’Europe

C’EST UN PAISIBLE après-midi d’automne au bord du lac Cospuden. Avec, en toile de fond sonore, le cliquetis des haubans sur les mâts, les badauds attablés à la terrasse du café Pier 1 profitent d’un soleil encore généreux en observant le va-et-vient de quelques planches à voile. A l’horizon, les rives boisées forment une ligne sombre. Rien ne laisse deviner l’ancienne activité du site, à proximité immédiate de la ville de Leipzig, en Allemagne de l’Est. Il y a pourtant moins de quinze ans, une mine de charbon à ciel ouvert se trouvait à l’emplacement de cette lagune artificielle : on était ici dans l’un des endroits les plus pollués d’Europe.

Cette reconversion réussie donne un aperçu de ce qui deviendra le nouveau visage du Leipziger Land, un canton de 150 000 habitants au sud de Leipzig. L’ancienne région minière est en train de se métamorphoser en un paysage de lacs et forêts. Le gris sombre du charbon va peu à peu céder la place au vert des arbres et au bleu de l’eau. A dessein, le projet a été baptisé «Neuseenland», expression voisine du mot allemand «Neuseeland» qui signifie Nouvelle-Zélande. En terme de transformation du paysage, nous sommes le plus grand chantier d’Europe, souligne fièrement  la présidente du canton. Au total, 17 lacs seront créés, les derniers aux alentours de 2050. Une partie des bassins seront reliés par des canaux, pour permettre aux visiteurs de découvrir la région au gré des chemins aquatiques. L’eau couvrira alors une surface de 70 km2 sur une superficie totale de 750 km2. A cela s’ajoutera près de 100 kilomètres carrés de forêts. Des plantations de chênes et tilleuls doivent reconstituer les bois d’autrefois. Le coût de ce projet gigantesque est estimé à plusieurs milliards d’euros.

Pour l’environnement de la région, c’est une belle revanche après des décennies de mauvais traitements. Sous l’impulsion du gouvernement de l’ex-RDA, le sud de Leipzig a été le théâtre d’une industrialisation poussée à l’excès. Non seulement la forte densité d’exploitations minières à ciel ouvert a défiguré le paysage – elles couvraient près de 40% de la superficie du canton –, mais la concentration de centrales de charbon et d’usines chimiques a fait du Leipziger Land un lieu particulièrement toxique. Les nuisances étaient innombrables : odeur de soufre, rivières mortes, pluies acides, nuages de poussière de charbon… «L’air était tellement pollué par les cheminées d’usine qu’il fallait parfois rouler avec les phares allumés en pleine journée», témoigne le président de la société de développement économique du canton.

La chute du mur de Berlin en 1989 et la réunification des deux Allemagnes l’année suivante a marqué un tournant pour le canton, à l’image du reste de la RDA. La plupart des mines de charbon ont été fermées, laissant des kilomètres de terres en friche disponibles. Pour reconvertir ces sites, l’idée de lacs artificiels s’est rapidement imposée. Pour autant, l’aménagement d’un lac est un processus de longue haleine. Dans une première phase qui dure trois à quatre ans, le bassin minier est nettoyé puis restructuré afin que ses contours épousent les pentes douces d’un lac. Ensuite, dans une seconde étape, qui peut durer jusqu’à six ans selon la superficie du futur plan d’eau, le terrain est inondé.

Aujourd’hui, le site a encore des allures de paysage lunaire : la végétation rase et la silhouette à l’horizon d’anciennes centrales de charbon n’invitent guère à la rêverie. Pourtant, d’ici à quelques années, on pourra venir faire du ski nautique le temps d’une journée ou observer à l’abri de vitres en verre la vie aquatique du nouveau lac.

Pour de nombreux villages isolés par les bassins miniers, c’est l’occasion de retrouver une nouvelle jeunesse. Ainsi, Kahnsdorf, minuscule bourgade où l’écrivain Friedrich Von Schiller aurait trouvé son inspiration pour l’écriture de son ode à la joie, pourra bientôt aménager un petit port de plaisance.

L’eau et la verdure ne résoudront néanmoins pas à elles seules les difficultés économiques du Leipziger Land. Avec un taux de chômage de 22%, le canton affiche l’une des plus mauvaises performances de toute l’Allemagne. La fermeture au début des années 90 de la plupart des complexes industriels s’est soldée par la suppression de dizaines de milliers d’emplois. Du «Neuseenland», les autorités espèrent la création de 400 à 500 postes, une peccadille en comparaison des 16 000 chômeurs que compte la région.

Publié dans Culture | Laisser un commentaire

Tunisie: ISIL responsable du massacre.

 

Le groupe extrémiste État islamique (ISIL) a revendiqué la responsabilité de l’attaque de mercredi dans la capitale tunisienne où 20 touristes et un garde de sécurité tunisienne ont été tués, ainsi que les deux terroristes.

Plus de 40 personnes ont été blessées dans la fusillade au musée national en plein cœur de Tunis. Neuf personnes ont été arrêtées.

 

http://www.liveleak.com/ll_embed?f=b6cf331b0228

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La maison de Jules Verne

Disparu il y a cent ans, l’auteur de «Vingt Mille Lieues sous les mers» a longtemps vécu à Amiens.

«Sur le désir de ma femme, je me fixe à Amiens, ville sage, policée, d’humeur égale, la société y est cordiale et lettrée. On est près de Paris, assez près pour en avoir le reflet, sans le bruit insupportable et l’agitation stérile.»

Voilà comment Jules Verne raconte son installation dans la Maison à la tour, en octobre 1882. Maison bourgeoise, elle est à l’image du quotidien de l’écrivain, devenu notable de province. Un étonnant contraste avec l’univers d’action et d’aventure qu’il crée dans ses romans.

A l’heure où plusieurs sites de France chers à l’écrivain (Paris, Nantes, Amiens) préparent des animations saluant le centenaire de sa disparition, la maison dans laquelle il vécut vingt-trois ans justifie une étape recueillie. Las ! Elle n’est ouverte que jusqu’à la fin du mois de mars. Ses propriétaires ont en effet choisi le moment précis où son illustre habitant était honoré pour engager d’importantes rénovations, qui ne s’achèveront qu’après les célébrations… Chacun jugera de cette pertinence.

Il ne reste donc qu’un peu plus de deux mois pour découvrir cette bâtisse dont la salle à manger et le salon témoignent d’une position sociale bien établie. Du moins pour madame Verne, car son époux préfère l’écriture et les voyages aux mondanités, qu’elle ne néglige jamais. De style néogothique, le genre fait alors fureur, la salle à manger a peu changé ; les boiseries bien cirées, la cheminée et la cathèdre de chêne sculpté en font une pièce à la fois chaleureuse et cossue. Le salon a gardé plusieurs de ses éléments d’origine : la cheminée de marbre blanc surmontée d’un miroir, l’horloge bleue, petit bijou de style Louis-Philippe, qui fonctionne toujours, le parquet soigneusement ciré…

Dans ce décor aux murs enrichis de dorures, Honorine Verne recevait chaque mercredi soir d’hiver. Ses invités venaient présenter romances et compositions musicales. Parfois, le maître de maison se mettait lui-même au piano, instrument dont il jouait fort bien. Mais la plupart du temps, il préférait se retirer tôt, afin de commencer sa journée d’écriture dès 5 heures du matin.

Le 8 mars 1885, la maison accueille près de deux cents convives pour un bal costumé sur le thème de la Grande Auberge du Tour du monde en quatre-vingts jours : clin d’œil à l’imaginaire vernien assez inattendu dans ces pièces très «rangées».

Le «Voyage extraordinaire» dans cette demeure commence avec le bureau où ont été écrits quelque quarante romans, parmi lesquels Robur le Conquérant, Mathias Sandorf, L’Étoile du Sud… Reconstitution fidèle (le bureau d’origine ainsi que la bibliothèque se trouvaient au deuxième étage), il donne lui aussi sur… la voie ferrée. Un moyen de transport moderne, symbole d’évasion, mais dont la fumée indisposait l’écrivain. Un passage mystérieux (chaque visiteur a la surprise de le découvrir !) fait basculer dans l’univers de la science-fiction. La pièce Vingt Mille Lieues sous les mers où les maquettes du Nautilus et de l’infortuné Great Eastern, inspirateur de Une ville flottante, met en scène les multiples adaptations et créations, du cinéma jusqu’à la bande dessinée, qui perpétuent aujourd’hui encore l’œuvre de Jules Verne. Au centre, clin d’œil au Château des Carpates : l’auteur, à l’image de son héroïne, la Stilla, apparaît grâce à un astucieux hologramme où il se trouve mis en scène aux côtés de Niel Amstrong qui réalisera au siècle suivant le rêve de voyager De la Terre à la Lune.

Étrange maison qui accueille ses hôtes dans un décor très classique, pour les conduire au cœur d’un monde qui n’en finit pas d’anticiper sur son avenir.

Un surprenant raccourci dans l’espace fait traverser le temps comme dans un roman, puis revenir vers le passé dans la cour pavée dominée par une drôle de tour – elle donne son nom à la maison – à l’allure baroque (elle n’abrite qu’un simple escalier !) où le prunier défie les âges sans faillir.

Écrivain forcené, Jules Verne était aussi un citoyen actif de sa ville d’adoption. Conseiller municipal d’Amiens pendant dix-huit ans, il s’intéressa de près à son théâtre et surtout à l’urbanisme. Il fit construire un cirque en dur, devenu depuis une salle de spectacle. Pour honorer sa dernière demeure (l’écrivain repose au cimetière de la Madeleine), Albert Roze a réalisé une sculpture qui représente le magicien du futur, la main tendue vers le ciel. Un geste d’immortalité pour une œuvre qui à jamais lui survit.

Publié dans Culture | Laisser un commentaire

L’analyse Financière.

Le but de l’analyse financière est, selon le cas :

soit d’évaluer la solvabilité de l’entreprise (pour lui consentir un crédit par exemple, et plus généralement pour nouer des relations d’affaire avec elle) : analyse crédit

soit d’estimer la valeur de l’entreprise dans une optique de cession de participation ou d’achat ou de vente d’actions en bourse : évaluation d’entreprise, évaluation d’actions boursières.

Dans le cas d’une analyse boursière elle peut côtoyer d’autres types d’analyse : analyse comportementale, analyse technique et analyse quantitative, en ce sens qu’elle porte directement sur les fondamentaux économiques et comptables de l’entreprise elle-même, sans faire référence aux comportements du marché boursier. C’est pour faire cette distinction que les investisseurs l’appellent souvent analyse fondamentale.
Les métiers de l’analyse financière

Parmi les analystes financiers de profession on notera trois types :

  • analystes crédit ;
  • analystes sell side chargés d’informer et conseiller les clients qui opèrent en bourse ;
  • analystes buy side auprès des gestionnaires de fonds (fonds de placement…)

Il existe également des Analystes fusac (pour fusion-acquisition). De plus en plus ils opèrent dans les grands groupes d’entreprises et non pas dans les établissements financiers. Leur rôle est de déterminer les valeurs d’acquisition des entreprises convoitées et les valeurs de revente des activités devant être cédées.

La méthode

L’analyse financière, au sens d’analyse fondamentale, comprend plusieurs tâches :

L’analyse comptable: Il s’agit d’analyser les comptes d’une entreprise (de préférence sur 5 ans minimum) – Bilan, Compte de résultat, Hors bilan et Annexes – (voir comptabilité générale) pour détecter ses performances financières et en dégager les points forts, les points faibles et les points douteux à éclaircir.

L’analyse comparative

Elle consiste essentiellement à tirer des ratios (de solvabilité, de rentabilité…, voir ratio financier) entre diverses séries de postes comptables et à comparer leur évolution dans le temps et par rapport à ceux d’autres entreprises ayant une activité similaire.
L’analyse extra comptable (ou “économique”)

L’analyse extra comptable, dite aussi analyse économique, vise à déterminer les perspectives d’évolution de l’entreprise et leur incidence sur ses comptes prévisionnels pour vérifier l’opportunité d’un crédit (capacité future de remboursement) ou d’un placement ou rachat (rentabilité attendue).

Ce point fait ressortir qu’une analyse fondamentale, qu’elle vise à évaluer le risque de crédit propre à une entreprise ou à obtenir sa valorisation (cours de bourse potentiel, valeur d’achat en cas de reprise..), exige une connaissance de l’environnement économique général, du secteur d’activité considéré, du fonctionnement et du positionnement de l’entreprise dans le secteur, de ses projets, et naturellement des concurrents et de leurs projets. Une étude qui se bornerait à aligner les chiffres passés de l’entreprise et, concernant le futur, à prendre des taux de croissance plus ou moins extrapolés de l’historique comptable, ne constituerait en aucune façon une analyse. C’est une facilité à laquelle certains analystes peuvent se laisser aller en délaissant cette partie de l’analyse.

Publié dans Lexique | Laisser un commentaire

Baisse de l’immobilier : l’Etat impacté dans ses objectifs

Nous l’avons vu récemment le logement en France fait face à une crise immobilière. Même si on ne peut pas parler de krach immobilier, la situation est critique. Bien sûr, elle est dure pour les vendeurs, pour les agences immobilières mais aussi… pour l’Etat.

La France n’échappe pas à la règle des pays développés où le marché immobilier soutient la croissance du pays. Certes moins que d’autres pays comme l’Espagne où la chute de l’immobilier est catastrophique pour la croissance du pays mais quand même.

Mais pourquoi est-ce mauvais pour l’Etat ?

– moins de revenus via la collecte d’impôts : les collectivités locales bénéficient des droits de mutation, en chute libre depuis la baisse du nombre de ventes du secteur. Mais aussi, l’ISF, avec une baisse des prix de l’immobilier, c’est le patrimoine des français qui décroît et donc les revenus issus de l’ISF.

– le retour à la hausse du chômage : ne dit on pas « quand le bâtiment va tout va » ? Cette expression revient comme un boomrang. Les agences de travail temporaire trouvaient souvent des postes dans le secteur du bâtiment. Mais avec la chute des ventes de logement les boîtes de BTP n’embauchent plus et même licencient. Le chômage revient donc à la hausse de manière durable.

Alors n’y aurait-il pas fallu surveiller cette bulle immobilière et agir avant que tout ce beau système ne s’effondre ? Comment peut on croire que les hautes autorités n’avaient pas les éléments pour se rendre compte d’une chute inévitable de l’immobilier ?

Certains vous diront : Oui mais c’est la crise financière qui est à l’origine de tout cela.

Désolé mais c’est faux. Le retournement du marché immobilier a commencé bien avant cette crise financière, plus exactement début 2007. Alors dans un marché du logement sans régulation il faut s’attendre à des bulles mais aussi à des crises…

Donc notre État va devoir souscrire de nouveaux crédits et un jour nous devront faire face à une faillite de l’état français.

Publié dans Immobilier | Laisser un commentaire